Comment choisir son ventilateur ?

Avoir une agréable température chez soi contribue aussi au bien-être. Lorsque l’été fait son apparition, permettez-vous de rafraichir l’air ambiant en vous servant d’un bon ventilateur. Mais avant de procéder à son achat puis s’en servir, il faudrait déjà connaitre ses critères de sélection. Et c’est justement ce dont va traiter la suite de cet article.

Le débit d’air et le bruit

La mesure du débit d’air se prend en m3/min. Et donc, une puissance de 20 m3/min suffit largement pour un petit ventilateur d’appoint. Par contre, si vous souhaitez ventiler une pièce entière, nous vous conseillons de choisir une puissance minimale de 100 à 150 m3/min. Pour cela, vous pouvez voir ce site pour acheter un ventilateur de marque Casafan.
Compte tenu du fait que vous allez souvent utiliser votre ventilateur, vous devez faire attention au critère sonore de ce dernier pendant son achat. Aujourd’hui, de nombreuses marques préfèrent se focaliser sur la conception des ventilateurs silencieux notamment avec des niveaux sonores en dessous de 30 dB. Lorsque le niveau sonore dépasse les 50 dB, le ventilateur pourrait vraiment vous déranger la nuit surtout quand vous êtes à la recherche d’un bon sommeil. Pour un bruit ambiant dans votre chambre à coucher, 30 dB suffisent. Toutefois, pour un restaurant tranquille, optez pour un ventilateur avec un niveau sonore de 50 dB. Sachez aussi qu’un gain de 3 dB équivaut à 2 fois moins de bruit.

La puissance du ventilateur

Exprimée en Watts, la puissance d’un ventilateur est variable selon celui que vous achetez. Sa puissance peut aller de 18 W jusqu’à dépasser les 400 W. De façon générale, les modèles de ventilateurs à poser présentent une puissance qui peut aller jusqu’à 45 W. Les brasseurs d’air quant à eux peuvent au-delà de 400 W. En vrai, le moteur électrique qui fait fonctionner les pales du ventilateur dispose de plus de puissance lorsque le chiffre est élevé. Ce qui permet donc de bien rafraichir la pièce. Cependant, vous devez savoir que lorsque la puissance augmente, la consommation électrique augmente également.